Switch, le dernier souffle d’un colosse

Salut à tous.

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter un excellent début d’année. J’espère que Noël à été riche en cadeaux divers et variés. Il y a eu de quoi faire dans le secteur vidéoludique, et je peux vous dire que j’ai pu me faire quelques petits plaisirs, mais nous en reparlerons plus tard. 2017 est à peine entamée, et les trailers vont bon train.

Aujourd’hui, j’aimerais revenir sur les précisions qui ont étés apportées sur la Nintendo Switch, la dernière née de chez Nintendo et vous dire ce que je pense de tout ça.

10445667.jpg

Pour la fiche technique, je vous renvoies vers le site de Nintendo, ou les torchons que sont jeuxvideo.com ou encore gameblog. (Désolé, les premiers sont pour moi des vendus, et les seconds des clowns et des vendus).

6e8fb7f60505baa5f3968c7ab19f931a.jpg

screen-shot-2016-10-20-at-10-06-16-am.png

Il faut savoir que j’adore Nintendo, la première console que j’ai eu vraiment à moi était la Super Nintendo. J’ai bien eu un Atari 2600, mais même si je l’utilisais, il était plus à mon père qu’à moi. Pareil pour l’Amstrad PC1640HD30. Je me revois ouvrir fébrilement le paquet de ce qui resterait à travers le temps et l’espace la meilleure console de tout les temps (Même si j’avais découvert la cachette au trésor quelques jours avant, désolé Maman.). J’avais le pack Starwing, et ma généreuse maman avait agrémenté le tout d’un petit jeu pas très connu : « The Legend Of Zelda : A Link to the Past ». Que de souvenirs, que de souvenirs.

Enfin bref, j’ai toujours beaucoup aimé Nintendo, j’ai suivi de loin l’aventure Nintendo 64, et j’ai replongé avec la Gamecube. Attention, je ne suis pas pro-Nintendo, bien au contraire. Je serais plutôt pro-Microsoft, si je devais vraiment choisir un camp. Mais c’est une guerre du vent, il n’y a pas de camp, et c’est à mon sens plus une guerre de goûts, de plaisirs personnels. Pour moi, la génération des 128 bits était l’âge d’or du jeu vidéo. Les joueurs étaient tolérants, les season-pass n’existaient pas, on avait des idées, de grandes idées, parfois mal mises en oeuvres, mais on essayait vraiment de se renouveler.

Et je pense sincèrement que cette « guerre », c’est Microsoft qui l’a déclenchée, en entrant dans le Game, et en disant « nous aussi on peut faire des jeux, plus jolie, avec la même puissance ». Et là, ce fut l’escalade. Une escalade que Nintendo n’a pas pu suivre. Mais Nintendo continuait d’avoir des idées.

La Wii, c’était une console avec un souffle-au-coeur à la naissance. Une console qui s’est basée sur un principe stupide, mais qui dans la logique des choses aurait dû fonctionner : si les joueurs veulent vraiment jouer, il se bougeront le cul. Faute! Pas bien! Mal! Non, les joueurs veulent jouer des heures le cul sur une chaise DX Racer, ou dans le canapé qui va bien. Et ce fut le début de la descente aux enfers. Certes la console était moins cher que la concurrence, mais la pauvreté des jeux et le peu de studios qui ont suivis ont fait d’elle une console moyenne.

La Wii U, ce fut la fin des haricots. Les studios ont lâché le morceau très tôt. Le Gamepad était énorme et inconfortable, pas de possibilité d’en connecter un deuxième, pas des caisses d’éditions collectors de la console (à part la Zelda, je n’en vois pas d’autre, mais je peux me tromper). Enfin, le retard en terme de puissance aurait pu être excusé si les idées avait suivis, mais même elles, elles n’étaient pas au rendez-vous. Les Amiibos ont maintenu le bateau à flot, mais douloureusement, au prix d’une image chancelante. Pour moi, la Wii U, c’est le devkit de la Switch. C’est une console pas finie qu’on a habillé un peu en attendant que les composants deviennent moins cher pour pouvoir vraiment créer la console qu’on voulait.

Pourquoi vous raconter tout ça? Parce qu’aujourd’hui, je vois un line-up douloureux avec des jeux et des licences vus et revus 1000 fois, parce que la Switch, même si l’idée de base est très bonne (après tout Sony avait eu presque la même avec sa PS Vita), aujourd’hui ne me plait pas en l’état. Une autonomie batterie ridicule, une rétrocompatibilité absente, une console qui somme toute reste chère et est vendue sans jeu, et encore une fois, un retard graphique, et qui cette fois ne s’excuse plus.

Encore une fois, tout est subjectif, mais Nintendo, là je ne suis pas d’accord. Cette console ne me convient pas, et après m’avoir fait baver et attendre autant de temps, non. Un Zelda à peine plus beau qu’un Wind Waker ou qu’un Twilight Princess, un Splatoon qui n’apporte rien de neuf… Non.

legend-of-zelda-breath-of-the_09071603B601637227.jpg

Splatoon2_Presentation2017_scrn02.jpeg

Des Marios exploités jusqu’à la dernière goutte, des Mario Kart que tu oses me dire « sans nouveau circuit ». J’en ai marre d’être tolérant. J’en ai marre de ne rien avoir de vraiment neuf. Et en plus il faudrait payer un abonnement pour le online… Je suis désolé, mais là c’est presque du foutage de gueule. La console sera dézonée (et encore, certains jeux resteront zonés). Et bien fuck la bienséance, fuck tout ça. Je ne suis plus d’accord avec le fait que « tu comprends, c’est Nintendo, ils ont toujours privilégié les idées neuves aux évolutions graphiques ». Sauf que là, ça devient trop difficile à supporter. Les idées sont bonnes sans plus, et les sacrifices trop lourds. Les studios vont encore une fois abandonner le navire comme des rats, et Nintendo va devenir le Sega de 2020.

On retrouvera Miyamoto sur le marché, en train de vendre ses licences. Vous prendrez bien un petit Mario chez Sony, non?

Avec la Switch, Nintendo signe son arrêt de mort.

PS : Je pense ne pas être le seul à avoir cette pensée. Je vous invite à consulter les cours de la bourse sur l’action Nintendo juste après l’annonce des titres et des prix de la Switch.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s