Mortal Kombat X – Xbox One

mortal-kombat-x-listing-thumb-us-30may14

Je dois vous faire une confession. Un secret si horrible, si honteux que vous en parler me donne des poussées d’urticaire.

En vérité je vous le dis :

J’ai aimé le film Mortal Kombat.

1411287890_1388414567_1150gg0_9e98

Pas facile de vous l’avouer. Pendant des années, j’ai entendu tous les jeunes autour de moi dénigrer ce bon film de série EURK. Je plaisante avec ça mais en le regardant avec les yeux d’un enfant né dans les années 90, ce film était parfait. Un savant mélange d’aventure, d’action, de mystère et de romance.  Si ce n’est que ça manquait de cul, mais bon… Les bases étaient posées pour faire une très bonne suite. C’est là que ça a merdé. Je reconnais volontiers que le deuxième film était mauvais, même si il a eu le mérite de présenter de nombreux personnages du jeu, tels que Motaro, Cyrax, Sindel ou encore Mileena.

Mais le premier film a surtout été le dernier bon film (en tout cas à mes yeux) de Christophe Lambert. A la limite entre le ridicule et le stylish, pour moi Christophe a su incarner Raiden correctement, à une époque ou le personnage du jeu n’était pas plus développé que ça.

Mortal Kombat m’a marqué au fer rouge, que ce soit au niveau cinématographique, qu’au niveau vidéoludique, comme beaucoup de jeunes dans les années 90.

Mon premier jeu Mortal Kombat était la version Game boy du soft.

1593659-gameboy-game-mortal-kombat-0 Mortal_Kombat_II_-_1994_-_Acclaim_Entertainment

J’en ai passé du temps à essayer de battre Shang Tsung, ou d’exploser ce bon vieux Shao Khan. J’ai longtemps suivi l’évolution de l’histoire, et rares sont les versions que je n’ai pas touché. Et c’est vrai que dans les années 2000, on a senti une accélération de l’évolution dans la série. Ne sachant pas trop ou aller par moment (avec un passage pour notre ami Jax sur Ps1 des plus ridicules)

J’ai particulièrement apprécié le tournant scénaristique de Deadly Alliance, ainsi que celui d’Armageddon.

Mais bizarrement, alors que c’était sans nul doute le plus intéressant de la série, j’ai fait l’impasse sur Mortal Kombat 9 pendant un long moment. Il faut dire qu’offrir aux joueurs la possibilité d’incarner Freddy ne me faisait pas le moindre effet.

Faut croire que je ne suis pas assez délire…

Mais quelques années plus tard, j’ai décidé de m’y mettre, sans une certaine réticence. Et voir que le jeu démarrait là ou l’intro d’Armageddon s’arrêtait, j’avoue que ça m’a filé un petit coup d’adrénaline.

La série s’essouflait et rebondir sur la « fin du monde »était compliqué, mais Netherrealm (le studio de développement) à su faire un reboot intelligent. Au lieu de faire table rase du passé et de repartir de zéro, ils ont crée une histoire basée sur un voyage dans le temps pour empêcher Shao Khan de remporter l’ultime victoire.

Je me suis régalé sur ce neuvième opus, et j’étais comme un enfant à l’approche des fêtes quand ils ont annoncé le dixième opus de la série. Nouvelles mécaniques de combats (dont beaucoup ont étés empruntées à Injustice – Gods among us), nouveaux personnages, et une histoire qui tient la route.

Je me suis fais plaisir au niveau des collectors dont voici le contenu :

J’ai mis un peu de temps avant de vous écrire cet article, parce que j’attendais vraiment d’avoir pu prendre le jeu bien en main, ce qui est le cas maintenant.

Et mon premier bémol concernera la durée de vie de l’histoire. J’ai dû la boucler en 3 heures en prenant mon temps. C’est le même reproche que j’avais fais à Injustice à la bonne époque, une histoire « courte mais bonne ». Malheureusement, là c’était court, très court, et très irrégulier. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’histoire était mauvaise, mais elle semblait presque volontairement écourtée, comme si un scénariste mal intentionné voulait laisser de la place pour un DLC…

On pourra y découvrir néanmoins les nouveaux personnages tels que Kotal Khan, D’vorah, Ferra/Torr, Takeda, Kung Jin, Cassie Cage, Jacqueline (Jacquie) Briggs, Erron Black. La nouvelle génération en somme. Ce que j’ai pu apprécié tout particulièrement, c’est les introductions au combat, et les nombreuses interactions personnalisées, comme par exemple la balle du Xray d’Erron Black :

J’ai passé quelques bonnes heures sur les tours vivantes : il s’agit de trois tours, chacunes sur un thème différents, avec ou non des modificateurs (bonus/malus) et défis, qui changent à chaque heure, jour ou semaine. C’est marrant et prenant. Mais la vraie nouveauté de ce MK, c’est les factions. OH OUI LES FACTIOOOONS…

Au nombre de 5, elles se livrent une guerre sans merci.

factions-mortal-kombat-x

En fait ça se traduit tout bêtement par une tour spéciale, un combat contre un boss imbattable, mais qui si tout le monde s’y met, pourra mordre la poussière, des défis journaliers, etc…

De quoi dynamiser le jeu et augmenter sa durée de vie en somme. Près d’un mois après la sortie, je peux vous le dire, je pense y jouer encore pour un bon moment, je n’ai pas encore fini de déverrouiller la Crypte, même si c’est pour bientôt, mais la force des combats m’appelle encore. Et surtout lui… il m’appelle.

B7Vf9C2CAAA3bSK

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mortal Kombat X – Xbox One »

  1. Bonjour,
    Le coffret collector de Mortal Kombat X me plaît beaucoup. Je voulais me le procurer aussi, mais je n’ai pas eu l’occasion de le faire jusqu’à présent. Les figurines sont géniales.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s