Sunset Overdrive – Xbox One

SunsetOverdrive-Logo

Salut à tous.

Je reviens avec du nouveau sur ce Sunset Overdrive. Ayant enfin terminé le jeu, je dois avouer avoir une nouvelle vision dessus. Il fait partie de ces jeux qui gagnent à être connu. Je me rappelle encore de ces premières périodes ou la communication laissant entendre du fun à s’en faire tomber les bras par terre. Mais hélas, le temps passant, le fun s’est amenuisé, laissant place à un jeu plus conventionnel. Et je dois avouer qu’après ma première heure de jeu, rien ne pouvais me détromper. Plus la moindre dose de fun, juste un sourire forcé et un jeu qui se force à être fun. Il m’était difficile de savoir comment il fallait prendre cette création. Insomniac Games nous avait habitué à des jeux « bon enfant », marrant sans plus : Spyro, Ratchet & Clank, une époque plus sérieuse avec Resistance Fall of Man. Mais rien ne pouvais laisser prévoir une idée aussi intéressante que Sunset Overdrive.

Le scénario est pourtant bateau au possible. Un nouvelle boisson énergétique, l’Over Charge, transforme tout les habitant de Sunset City en Overdosés monstrueux. Et Fizzco, la société qui a crée et distribue l’Over Charge essaie d’étouffer l’affaire en empêchant les survivants de quitter la ville. Notre héros ou héroïne (à vous de choisir parmi 4 modèles de persos) devra donc essayer de s’enfuir pour révéler au monde la terrible vérité sur la nouvelle boisson de Fizzco.

Rien de bien excitant, n’est-ce pas? Et pourtant… L’humour omniprésent dans le jeu vous fera changer d’avis. Utilisant tout les codes du jeu vidéo, et les brisant en mille morceaux, votre personne vous fera bien rigoler, croyez moi. Je me suis marré du début à la fin. J’ai ri quand un des perso à demandé pourquoi on entendais un autre personnage qui n’étais pas là puisqu’on avait pas de téléphone, quand ce même perso à dit qu’après la cinématique il allait disparaître comme par magie, quand mon perso à dit qu’il y avait des facilités dans le scénario, mais que « bon, c’est comme ça, faut pas embrouiller les joueurs ». Les animation de respawn (nombreuses et variées) sont super fun et très bien faites. Les missions s’enchaînent à un rythme effréné. Même si il est quand même difficile de rentrer dans le jeu de prime abord et ce pour une raison simple, on ne sait pas bien de quel genre de jeu il s’agit, humoristique, satirique ou encore un simple jeu d’action? Il est tout ça à la fois. Insomniac s’est vraiment défoncé sur ce jeu, une vraie perle, qui gagne à être connue.

Les musiques rythment bien le jeu, mais je regrette que régulièrement, le jeu se retrouve sans musique, ne laissant que les bruits de la ville. L’ambiance retombe d’un coup, comme quand un pote pète au milieu d’une soirée quand la musique se finit. Mais la playlist reste variée, et colle bien aux missions.

Quand au gameplay, il est fun et bien pensé. Les armes customisées laissent une petite pensée amer quand à la possibilité de créer ses propres armes à la manière d’un Dead Rising 3, mais rien de très gênant. La possibilité d’ajouter et de « créer » des Rushs (sorte de power-up) pour son arme ajoute un certain piquant à sa partie.

Bref, je sors de Sunset City les mains dans les poches, un sourire aux lèvres, et un air satisfait sur le visage, après avoir collecté mes 150 rouleaux de PQ, mes 150 paires de chaussures attrapés sur les câbles qui servent à grinder, détruit mes 150 caméras etc etc…

J’ai rarement recommandé un jeu en disant « allez-y les yeux fermé », mais si vous vous sentez en mal de bons jeux : ALLEZ-Y LES YEUX FERMES!!! Pour tout vous dire, j’attends même une suite avec impatience. En tout cas j’espère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s